Coloriages de La petite sirène

Choisissez votre coloriage de la petite sirène favori et laissez parler votre imagination et votre coté artistique. Chaque coloriage de la petite sirène présenté à son style particulier ainsi vous pourrez trouver celui qui vous convient le mieux.

Liens partenaires :
Partager sur:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur google
Google+
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

La Princesse Ariel est une sirène qui est d’abord apparu en 1989 dans l’univers Disney. Ariel est donc « La petite Sirène » et est la protagoniste principale du dessin animé. Elle reprend son rôle comme dans le prologue de la petite Sirène : le Commencement d’Ariel. Elle n’est cependant pas le personnage principal dans la suite, « la petite Sirène II : le Retour à la Mer ». C’est sa fille qui reprend le rôle principal laissant Ariel à un rôle de personnage secondaire. Elle est la quatrième Princesse de Disney.

Ariel est une sirène brillante, pleine d’entrain qui est également aventureuse mais aussi têtue. Sa curiosité et son amour pour l’aventure lui attirent parfois des ennuis. Cependant, Ariel cherche toujours à surmonter n’importe quel obstacle auquel elle peut faire face. Son meilleur ami est un poisson nommé Polochon et elle développe une relation proche avec un crabe nommé Sebastien, le compositeur de la cour. Ariel est aussi impulsive. Dans la petite Sirène II : le Retour à la Mer, Ariel mûrit après qu’elle soit devenu une mère.

Ariel est un des personnages animés les plus iconiques de Disney et sa combinaison de couleurs spécifique de cheveux roux, des coquillages violets et la queue verte la rendent distinctement identifiable.

Ariel a fait le choix d’échanger sa voix pour avoir des jambes afin de réaliser son rêve. Toutes les autres héroïnes de Disney précédentes avaient souvent des rêves qui étaient souvent la découverte du grand amour et d’avoir une vie heureuse  mais bien qu’Ariel souhaite être avec Eric, son désir d’être humaine ajoute aussi une dimension différente à l’histoire.